Rechercher

PROLOGUE

Dernière mise à jour : mai 25

L’histoire du STIM’ - Chapitre 1


Christian Schwab est un vieux Morgien. Comprenez un Morgien qui a vécu toute sa vie dans cette ville.


C’est un ami ! A ce titre il nous arrive de partager quelques apéros, plutôt prolongés, le bonhomme est très bavard ; ou des repas, plutôt copieux, le bonhomme est très gourmand ; et même parfois des boucheries ! Quand traditionnellement en novembre, nous préparons l’hiver en tuant le cochon lors de journées formidables.


C’est à la fin d’un repas pris chez lui, qu’un événement particulier va avoir des effets durables sur mes projets. Mon gaillard nous sort de son « bahut à gnôles » une vieille bouteille de « STIMULANT » un apéritif légendaire produit par les familles Gamboni & Salina à Morges et disparu depuis la fin des années septante. Je n’en crois pas mes yeux. « Non mais tu as une bouteille de STIMULANT toi ? » « Oui, retrouvée dans la cave de ma mère récemment décédée. »


Quelle surprise ! A la vue de cette bouteille, c’est tout une époque qui ressurgit devant mes yeux. Car durant mes études au collège de Morges, des plaques publicitaires de STIMULANT se voyaient un peu partout dans la ville comme dans les restos. Ces pancartes faisaient partie de l’ambiance morgienne, elles font encore partie de la mémoire visuelle collective des anciens Morgiens. Mais en ce temps-là, mon jeune âge m’interdisait encore l’alcool, c’est dire mon impatience et ma curiosité, quelques 45 années plus tard, d’y goûter enfin.

La bouteille est sûrement en vidange depuis une éternité. Il manque un bon tier du volume. Dès lors pas étonnant que le STIMULANT qui coule dans nos verres soit brun, ambré par l’oxydation. Le nez est complexe, racinaire, épicé, étonnamment intense vu les circonstances. Des nuances de café et de cacao nous séduisent. La bouche surprend par son équilibre entre le sucre et une amertume noble qui le caractérise. Elle a gardé une tonicité qui étonne là-aussi. C’est bon ! Suit un deuxième verre…c’est très bon ! Encore une goutte…c’est excellent ! Je suis conquis par l’originalité et l’harmonie de cet improbable bouteille de STIMULANT qui doit avoir mon âge à peu près.


Devant mon enthousiasme « Beli » c’est son sobriquet, me fait cadeau de cette bouteille et de ce qu’il en reste. De retour à la maison je la dépose précieusement parmi d’autres bouteilles mythiques, sur la corniche d’une armoire où j’expose habituellement des flacons qui m’ont laissé de belles émotions, de ces bouteilles qu’on voudrait ne jamais voir se finir, espérant ainsi, prolonger le plaisir par les yeux.