Rechercher

1ère Stimuline & 1ères dégustations

Le 2 septembre 2019, il est procédé à la première infusion des ingrédients dans de l’alcool. Les ingrédients ont tous été réunis par Martin, j’ai acheté l’alcool nécessaire. J’ai imaginé et fait construire deux cuves spéciales en inox de 400 litres chacune. Les Salina sont avertis de ces premiers gestes concrets pour la résurrection du légendaire STIMULANT. Christian et Nicolas Salina nous rejoignent. Ma cave se rempli d’odeurs variées et sensuelles. Elles évoquent les tisanes, le café torréfié ou encore les fruits confits dans un doux mélange qui préfigure ce que doit donner cette infusion. Le rapport solide-liquide interpelle. Il y a tellement d’ingrédients que l’alcool donné dans la recette peine à couvrir le tout. Cette première infusion va durer trois semaines, Elle sera suivie d’une deuxième qui durera quinze jours, les ingrédients seront ensuite distillés pour récupérer l’alcool qui est resté dedans et le tout est réuni dans une barrique de chêne. Cette macération c’est l’ADN du STIMULANT, sa colonne vertébrale, sa personnalité, son caractère et pour tout dire son secret aussi. La nécessité de lui trouver un nom s’impose à nous, nous l’avons baptisé « la Stimuline. » Son goût est d’une puissance incroyable et l’amertume nous impressionne. En comparaison, le Fernet Branca c’est du lait maternel. Notre Stimuline c’est du costaud !

Nous voilà prêts pour une première fabrication, l’attente est fébrile de retrouver les émotions perdues du STIMULANT. Pas question de démarrer cette première production sans procéder à des essais en petites quantités. C’est sur un volume de 10 litres que nous procédons aux premiers assemblages tout en respectant les proportions données par les recettes historiques.



Ainsi donc la Stimuline est associée comme il se doit à un vin rouge disponible dans ma cave, y est ajouté du sucre, de l’alcool pour faire le %vol recherché et quelques autres substances qui font partie du secret de fabrication. Les premières dégustations ont lieux entre Martin et moi et nos premières impressions sont excellentes.

Martin part alors à la recherche de tout ce qu’il trouve sur le marché, vermouth, bitters, liqueurs, apéritifs aussi nombreux et variés que leur prix. Il est utile de nous comparer avec nos futurs concurrents, chercher notre positionnement dans cet univers qui sera aussi le nôtre. Les premières comparaisons nous inspirent une grande confiance, notre Stimulant est toujours notre préféré, notamment pour son élégance et son équilibre.


51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout